" D'Isabelle Venet, on garde la puissance des collages et la splendeur des couleurs, ces papiers qu'elle déchire et grave pour y inscrire l'histoire humaine ou une énigmatique écriture.

Parfois, ces compositions semi abstraites, emplies de fenêtres et de rectangles bien posés, sont sereines, parfois tourneboulées, blessées, fracassées. Selon son humeur intérieure."



Christian FURLING
La Voix du Nord - 2012

 
admin